Tea time party au Pays des Merveilles

Lorsque je me suis achetée ma première machine à coudre, les premières choses que j’ai cousues ont été des costumes pour mes enfants. Mes filles avaient alors 2 ans et commençaient à vouloir se déguiser en princesses. Ce fut le bon prétexte pour sortir ma machine à coudre et investir le salon. 

J’ai fait pas mal d’erreur de débutante (satin bas de gamme qui glisse, pas de patron…) mais depuis c’est mon petit plaisir de créer des costumes à partir d’un dessin ou d’une photo. 

Alors quand la maman d’une amie des filles m’a demandé si je pouvais faire un costume d’Alice au pays des merveilles pour sa fille je ne me suis pas faite priée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J’ai épluché mes patrons pour enfants pour partir sur de bonnes bases et je suis tombé sur un patron de Dirdnl (vêtement traditionnel des Alpes) dans le Burda 201 (09 2016). Je ne pensais pas que cela me servirait un jour mais une jupe ample, un petit corsage et un tablier… c’était parfait !

 

 

Pour être un peu plus réaliste et surtout éviter le satin qui brille et qui glisse, j’ai opté pour un coton bleu pour la robe et un coton blanc pour le tablier qui viennent des Coupons Saint-Pierre et que j’avais dans mon stock.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Habituellement les déguisements pour enfants se boutonnent dans le dos. Mais à l’usage ce n’est pas très pratique pour l’enfant qui ne peut s’habiller seul. J’ai donc gardé le boutonnage sur l’avant. On ne voit pas de boutons sur le dessin d’Alice et comme il y a un tablier devant cela ne se verra pas trop.

Le Dirdnl prévoit un petit col droit or Alice porte un col Claudine. J’ai donc modifié cette partie en créant un col Claudine à la place de celui prévu dans le patron. Le patron prévoit aussi des pinces devant et derrière. J’ai supprimé les pinces du dos pour un peu plus d’aisance. J’ai raccourci les manches et élastiqué les fronces.  Et j’ai zappé l’étape plastron inutile dans mon cas.

Le tablier ne prévoit pas de plastron j’ai dû donc le créer. Un peu de moulage sur la robe et c’était réglé. J’ai coupé la partie arrière du tour de cou afin d’ajouter un élastique pour faciliter le passage de tête.
3 petites pressions en forme de cœur et Alice est prête à prendre le thé avec le lapin blanc et le chapelier fou.

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *